footixpeople

Le forum officiel des footix de Dailymotion !
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Google
Web Pages francophones France Answers Wikipedia



OOO Ajouter footixpeople dans vos favoris OOO



Partagez | 
 

 Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NeRoMe67
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Age : 30
Localisation : Alsace
Club(s) préféré(s) : Strasbourg, Bayern Munich
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium   Mar 16 Sep - 20:45

A la mode anglaise

Le projet EuroStadium, porté sur les fonts baptismaux en juin dernier, a pris un tour nouveau. L'investisseur qui doit en grande partie financer la nouvelle enceinte du Racing est désormais identifié. Il s'agit du groupe anglais Hammerson, une pointure de l'immobilier commercial européen, introduit depuis dix ans dans la place strasbourgeoise.

Philippe Ginestet doit porter l'Angleterre dans son coeur. Le président du Racing s'inspire tout du moins du modèle britannique dans sa gestion du club. L'été dernier, il avait ainsi intronisé Jean-Marc Furlan entraîneur général de son équipe, à la « mode anglaise. »
Il faut croire que Ginestet a de la suite dans les idées. Même si son coach ne marche pas forcément dans les pas d'un Arsène Wenger, son regard est toujours attiré par ce qui fonctionne bien outre-Manche. Cette fois, l'affaire est autrement plus importante. Elle engage en tout cas des sommes enclines à faire tourner la tête au commun des mortels.
La réalisation du projet global de l'EuroStadium, chiffrée à 350 millions d'euros - soit 100M de plus qu'initialement annoncé - est en effet confiée à la filiale française de la société anglaise Hammerson. Ce géant dans le domaine de l'immobilier commercial a pignon sur rue à Strasbourg depuis dix ans et le rachat de la Place des Halles (lire ci-dessous).

« Un accord de collaboration exclusive »


Si les responsables de Hammerson n'ont pas souhaité commenter leur engagement - « nous rédigerons un communiqué dans les prochaines heures », pouvait-on entendre de la bouche de la responsable de la communication, hier au siège parisien -, Philippe Ginestet est revenu sur la genèse de ce partenariat.
« C'est un groupe qui a manifesté très rapidement son intérêt pour la qualité du projet proposé, mêlant sports, loisirs et commerces, dit le président strasbourgeois. Je le connais depuis de nombreuses années. Nous avons conclu un accord de collaboration exclusive en juillet dernier. Eu égard à l'importance des sommes engagées, on voulait que ce soit eux qui se dévoilent au moment opportun. »
En attendant l'officialisation de la nouvelle, Philippe Ginestet ne peut réprimer « un sentiment de fierté, modestement, en tant que Strasbourgeois. » Car si l'affaire suit normalement son cours, le Racing disposera d'un sacré joyau, couleur saphir, à l'horizon 2013.
« Le dossier est désormais amené à prendre une tournure concrète, assure le président. Le groupe Hammerson va directement gérer le dossier en liaison avec les élus et les responsables des administrations concernées. »

Des zones d'ombre à éclaircir rapidement


Histoire de placer une sourdine sur les voix discordantes entendues en juin dernier (lire ci-contre), Ginestet tient aussi à mettre en exergue « l'attachement local fort » du groupe anglais. « Les craintes liées à une concurrence du commerce de centre-ville ne m'apparaissent pas justifiées, explique-t-il. Sauf à imaginer que le principal propriétaire de surfaces commerciales de la place veuille se tirer une balle dans le pied. »
Quoi qu'il en soit, les « experts » de Hammerson auront du pain sur la planche dans les prochains mois. Les zones d'ombre qui entourent notamment la maîtrise foncière - le site à proximité de l'aéroport est toujours retenu -, l'accessibilité et le financement des transports en commun devront rapidement être éclaircies.
L'expérience de ce mastodonte de l'immobilier ne sera pas de trop lors des consultations à venir, que l'on imagine studieuses et constructives. A la mode british, en somme...


Sébastien Keller
Édition du Mar 16 sept. 2008


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeRoMe67
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Age : 30
Localisation : Alsace
Club(s) préféré(s) : Strasbourg, Bayern Munich
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium   Mar 16 Sep - 20:47

La genèse d'un projet

C'est le 5 juin dernier, au Parlement européen, que le président du Racing, Philippe Ginestet, a dévoilé son projet de nouveau stade strasbourgeois, l'EuroStadium. La présentation, organisée devant deux cents personnes,a couronné une démarche de longue haleine. Dès le début de sa présidence, en décembre 2005, le chef d'entreprise spécialisé dans l'immobilier avait évoqué l'impérieuse nécessité pour le Racing de se doter d'un grand stade pour grimper dans la hiérarchie hexagonale.

Un stade de plus de 42 000 places


Il s'agit d'une ambition partagée avec certains de ses devanciers, Patrick Proisy notamment, président de juin 1997 à juin 2003. Mais, à la faveur de la présentation organisée voilà trois mois de différentes vues panoramiques informatiques et en dévoilant un montage financier complètement privé, si on en exclut l'emprise foncière, l'actuel numéro un du RCS a franchi un cap dans l'aspect concret du projet. Le stade envisagé serait doté de plus de 42 000 places, situé à proximité de l'aéroport d'Entzheim, au terme d'un chantier de cinq ans, dont deux ans et demi consacrés à sa phase concrète.
C'est au cabinet d'architectes lyonnais, Jean Chabanne et partenaires que doit revenir le soin de mener à bien pour sa partie sportive. Un autre cabinet sera aux affaires pour le reste. Car l'EuroStadium ne se limite pas à une simple enceinte sportive. 90 000 m2 de surfaces commerciales et de loisir sont prévus pour ne pas limiter la vie de l'endroit au calendrier sportif.
Dès la révélation du projet, des voix discordantes n'ont d'ailleurs pas manqué de s'exprimer, notamment celle Jean-Louis Hoerlé, le président de la CCI d'Alsace et du Bas-Rhin, craintif devant un éventuel déséquilibrage commercial de la cité strasbourgeoise. Des interrogations concernant la population du grand hamster se sont également faites jour.

La perspective de l'Euro 2016


Sur ce dernier point, les premières analyses se sont révélées rassurantes, aux dires du président Ginestet dès le mois d'août. Concernant les autres réticences, la perspective d'un Euro 2016 organisé en France constitue un argument de poids. Strasbourg est passée à côté du Mondial 1998. Et son Maire actuel, Roland Ries, secondé par une délégation ainsi que le président du Racing, a présenté la candidature de la capitale européenne pour accueillir l'épreuve devant Philippe Seguin et la commission des stades qui coordonne le projet français.


Fr.N.
Édition du Mar 16 sept. 2008


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeRoMe67
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Age : 30
Localisation : Alsace
Club(s) préféré(s) : Strasbourg, Bayern Munich
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium   Mar 16 Sep - 20:53

Des Halles à l'EuroStadium

Implanté à Strasbourg depuis septembre 1998 et le rachat de la Place des Halles, le groupe anglais Hammerson s'apprête à franchir une nouvelle étape dans son développement en France. Le projet EuroStadium lui ouvre un champ de perspectives jusque-là inexploré.

Washington Plaza, Paris VIIIe. La simple évocation de l'adresse de son siège social semble indiquer que l'affaire est sérieuse. Hammerson France, filiale du groupe éponyme fondé outre-Manche en 1942, est une société foncière dont l'activité s'étend de manière quasi exponentielle à travers tout le pays.

Pionnier


Strasbourg est en quelque sorte pionnier en la matière. La présence de Hammerson remonte à dix ans tout rond. A l'époque, le fonds de pension britannique rachetait la Place des Halles au groupe zurichois Intershop et en devenait propriétaire à hauteur de 65%. En y incluant l'acquisition d'un centre commercial en Haute-Savoie, le montant de la transaction se chiffrait à 600 millions de francs (91M€).

De 140 000 à 450 000m² en dix ans


Fidèle à sa stratégie, celle de « générer un fort rendement et de créer des actifs de grandes qualités », Hammerson avait entrepris un vaste chantier de restructuration des Halles au début des années 2000, attirant notamment deux enseignes nationales et portant sa surface commerciale à 40 000m².
En 1998, le patrimoine foncier de Hammerson dans le secteur des centres commerciaux s'étendait sur 140 000m². Dix ans plus tard, la filiale française gère 450 000m² et un portefeuille de 3 milliards d'euros.

« Du "lourd" »


Ses principaux actifs se situent dans la couronne parisienne, entre les grands complexes O'Parinor, Italie 2 et Bercy 2. Intra-muros, la société exploite aussi des bureaux dans les quartiers huppés de la capitale, boulevard de La Madeleine, rue de l'Université ou Faubourg Saint-Honoré.
Un peu partout à travers le pays - Rennes, Nice, Perpignan, Saint-Omer -, Hammerson a mis en gestation de nouveaux projets. Toujours plus grands, toujours plus fastueux.
Ajoutés aux activités de la maison-mère, en Angleterre - 7 milliards d'euros de portefeuilles -, les actifs permettent au groupe de figurer dans le top-10 des leaders européens de l'immobilier commercial, d'être côté sur la place londonienne et au premier marché de l'Euronext Paris.
« C'est vraiment du "lourd", assure Philippe Ginestet, président du Racing et lui-même investisseur immobilier, en affaire avec Hammerson depuis de nombreuses années. Je suis admiratif devant leur savoir-faire. C'est vraiment une chance pour Strasbourg. »
Jusque-là, Hammerson n'avait jamais engagé ses fonds dans la construction d'un stade, fut-il en grande partie autofinancé par les 80 000m² du parc d'activités commerciales - Retail Park, en anglais dans le texte -, adjacent.

L'exemple de Leicester


Les sommes engagées ne semblent en tout cas pas de nature à rebuter la société. A Leicester, en Angleterre, le Highcross Quarter - extension du principal centre commercial de la ville - doit être livré dans les prochains jours. Ce concept « avant-gardiste », aux dires de Philippe Ginestet, aura coûté la bagatelle de 450 millions d'euros.


Séb.K.
Édition du Mar 16 sept. 2008


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeRoMe67
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Age : 30
Localisation : Alsace
Club(s) préféré(s) : Strasbourg, Bayern Munich
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium   Mer 17 Sep - 20:18

Un grand pas en avant

Comme prévu, la société Hammerson a confirmé le rôle d'investisseur majeur qu'elle compte jouer dans le projet EuroStadium. Le président du Racing, Philippe Ginestet, a indiqué que les contacts avec les principaux acteurs du dossier interviendront très prochainement.

Vers 9h30, hier matin, un communiqué de presse a donc entériné l'information divulguée dans ces colonnes la veille : Hammerson est bien à la base du projet EuroStadium, qui associe le développement de surfaces commerciales et de loisirs au nouveau stade de Strasbourg.
« Dans ce cadre, Hammerson a signé un partenariat exclusif avec le RCS, au titre duquel le RCS sera locataire du stade, pouvait-on lire dans le courrier matinal.

350 millions d'euros, pas un montant hors norme pour Hammerson


Dans l'après-midi, le président Philippe Ginestet a confirmé l'accélération d'un processus, initié au début du mois de juin, avec la tenue d'une conférence pour présenter visuellement le projet, au Parlement européen, et qui a pris une nouvelle tournure avec l'identification de l'investisseur.
« Le groupe Hammerson va directement gérer le dossier, en liaison avec les élus que nous allons recevoir très prochainement et les responsables des administrations concernées, a précisé le numéro un du Racing, sur le site internet du club, afin d'aborder les aspects concrets, relatifs notamment à la maîtrise foncière, aux transports en commun etc... » Le chef d'entreprise alsacien a confirmé l'engagement autour d'une somme de 350 millions d'euros.
Si Roland Ries, le maire de Strasbourg, est resté injoignable hier, retenu par ses obligations sénatoriales, Jacques Bigot, président de la CUS, a laissé entendre que des contacts sont envisageables dans les prochaines semaines (lire par ailleurs). Du côté du siège parisien de Hammerson, qui emploie une centaine de personnes sur le territoire hexagonal pour gérer sept centres commerciaux que le groupe possède, on se montrait assez résolu sur le sujet.
« Nous n'avons pas communiqué sur les montants investis, a précisé Sonia Duarte, en charge de la communication. Mais 350 millions d'euros, ce n'est pas un montant hors norme pour le groupe Hammerson. Mais le plus important, c'est que l'on retrouve un territoire que l'on connaît. » Hammerson est, en effet, déjà propriétaire de la Place des Halles. Il deviendrait un acteur commercial majeur de la CUS si son projet, de l'ordre de 90 000 m², devait voir le jour.
Pour l'heure, le monsieur EuroStadium n'a pas encore été désigné du côté de société anglaise. Cela ne saurait tarder. Car les échéances demeurent passablement serrées au regard du grand chantier envisagé.
« Les demandes d'autorisations administratives seront déposées en 2010, pour une livraison de l'ensemble attendue en 2013, conclut le communiqué émanant de Hammerson. Pour un équipement alliant loisirs, commerces et stade de 43 000 spectateurs, c'est quasiment demain.


François Namur
Édition du Mer 17 sept. 2008


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium   

Revenir en haut Aller en bas
 
Racing : Hammerson, principal investisseur de l'EuroStadium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouvel investisseur au Racing
» Les matches du Racing en direct sur dna.fr
» ZENKY RACING - CHASSIS - Toutes les pièces pour HONDA
» jantes american racing en 15"
» Cat Racing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
footixpeople :: Football français :: Ligue 2 Orange :: Clubs de Ligue 2 :: Strasbourg-
Sauter vers:  
Ecoutez RMC Info Talk Sport ici =>


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com | Sports et Passions | Joueurs